La cathédrale de Strasbourg : un joyau de l'architecture gothique

La cathédrale de Strasbourg, située au cœur de la veille ville de Strasbourg est une merveille de l’architecture gothique. 

Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, de nombreux touristes venus du monde entier viennent chaque année la visiter.

Nous vous révélons les secrets de cet édifice religieux.

Par Degtounda Léa – Publié le 3 janvier 2019

Construction de la cathédrale de Strasbourg

La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Trois siècles ont été nécessaires pour ériger la cathédrale de Strasbourg. 

Sa construction débuta à la fin du XIIème siècle, pour se terminer en 1439.

Au cours de ces trois siècles, de nombreux architectes et artistes ont contribué à l’édification de ce chef-d’œuvre architectural.

Particularité architecturale : construction d'une seule tour

La cathédrale de Strasbourg, fabriquée en grès rose, s’élève à 142 m au-dessus du sol.

Sa flèche construite à la fin du XVème siècle est une des réalisations les plus remarquables de l’art gothique tardif.

 

Pourquoi la cathédrale ne comporte qu’une seule flèche ?

 

Une deuxième tour n’aurait pu être envisagée, car la cathédrale de Strasbourg aurait été construite sur un sol instable.

La cathédrale n’aurait pas pu supporter le poids de deux flèches.

Pour éviter que la cathédrale ne s’effondre, les architectes de l’époque auraient pris la décision de ne pas réaliser une seconde tour.

Le portail et le vitrail central : merveilles architecturales

Rosace de la cathédrale de Strasbourg
Portail occidental de la cathédrale de Strasbourg

Le portail occidental est le premier que le visiteur peut apercevoir, lorsque ce dernier fait face à la cathédrale.

Édifié à la fin du XIIIème siècle, le portail résume la Passion du Christ, et se lit de gauche à droite.

Au-dessus de ce portail vous pouvez admirer la rosace de la cathédrale de Strasbourg.

La rosace occidentale est l’une des plus raffinées et l’une des plus imposantes en Europe : elle mesure 13,60 mètres de diamètre. Réalisée dans la seconde moitié du XIVème siècle, elle se distingue par ses couleurs vives : elle laisse facilement passer la lumière. Une œuvre d’art à admirer ! 

L'horloge astronomique : chef d'oeuvre de la Renaissance

Horloge astronomique

Si vous envisagez de visiter la cathédrale de Strasbourg, ne manquez pas l’horloge astronomique ! 

L’horloge astronomique est l’unique monument de la cathédrale, datant de l’époque de la Renaissance : elle a été réalisée de 1547 à 1574.

En 1547, Bernhard Nonnenmacher réalisa la structure en pierre de l’horloge. En 1574, est intervenue une autre équipe d’architectes qui acheva sa construction.

 

Haute de 18 m, l’horloge comporte 7 étages.

L’horloge donne l’heure, mais apporte également des informations sur les astres.

A 12H30, vous pouvez admirer le spectaculaire mouvement des automates, qui raviront les visiteurs de tous les âges.